Espace Re née

CORPS CONSCIENT
Facilite la prise de conscience corporelle, l’expression de soi, la transformation et le lâcher prise.

POUR QUI ?
Cet atelier s’adresse aux personnes souffrant ou ayant souffert d’un cancer mais également aux personnes, famille ou proche qui accompagnent de près, et souvent pendant de longs mois, les malades dans leur processus de soins et de guérison.

POURQUOI ?
Le corps, mais aussi l’âme et l’identité sont mis à mal pendant l’épreuve du cancer. La maladie, les traitements, les opérations, mais aussi le regard que l’on porte sur soi et sur le monde extérieur sont bouleversés, parfois consciemment, parfois pas.
Dans ce tumulte physique et psychologique, Il n’est pas toujours simple de se re-connaître, Il n’est pas toujours simple d’accepter les changements du
corps et de l’âme, Il n’est pas toujours simple de s’aimer encore et à nouveau, Il n’est pas toujours simple de re-naître à soi-même et aux
autres.

LE CORPS CONSCIENT, ALORS ?
Cet atelier propose des outils corporels, imaginaires et ludiques qui permettent l’exploration et l’expression de soi.

Le mouvement étant le langage premier de notre corps, c’est par lui que s’expriment notre personnalité, nos conditionnements et nos mémoires mais c’est aussi par lui que la transformation et la guérison sont possibles.

Grâce à des outils expressifs et artistiques inspirés par le Life Art Process ©, cet atelier propose de revisiter son corps en mouvement pour découvrir de nouvelles ressources et de nouvelles compréhensions de soi.

Dans ce processus, le groupe est un soutien précieux pour chacun et chacun est une ressource inestimable pour le groupe.

Anna Halprin, créatrice du Life Art Process ©, disait :
« L’expérience du mouvement génère des émotions, des images et des sensations. Quand ces émotions et images sont exprimées à travers le mouvement, nous dansons…Et la danse a la capacité de nous amener dans la maison de notre être ».

KINÉSITHÉRAPIE ET CANCER
Faire du bien, Soulager, Assouplir, Mobiliser, Renforcer, Ecouter,…

POUR QUI ?
Concerne toutes les personnes souffrant ou ayant souffert d’un cancer aussi bien les femmes que les hommes.

POURQUOI ?
Parce qu’il s’agit de soins de support et de confort. Après l’intervention chirurgicale et pendant ou après la radiothérapie et/ou la chimiothérapie, il y a de nombreuses raisons pour suivre une prise en charge kinésithérapique ; cicatrice, douleur, raideur, effets secondaires,…

Le corps et les tissus sont mis à mal et souvent des compensations se créent.
Dans le cas du cancer du sein, qu’il s’agisse d’une tumorectomie, d’une mastectomie et/ou d’une reconstruction, la kinésithérapie a une place primordiale dans le processus de cicatrisation, de prévention, de mobilisation et de récupération.

Inconsciemment, la posture change et une attitude de protection du sein ou du thorax se met en place laissant apparaître des rétractions musculaires ou des raideurs articulaires. De plus, dans certains cas un risque d’oedème du membre supérieur peut toujours apparaitre. A la longue, ces troubles peuvent
limiter la reprise d’une activité physique ou du travail.

C’est pourquoi, il préférable de prévenir de ces effets secondaires et de recevoir les bons conseils dès le départ.

Que faisons nous donc exactement en kinésithérapie ?
La kinésithérapie intervient dès le premier jour post-opératoire dans un but de soins de confort pour le/la patient(e) et pour lui donner tous les outils nécessaires à une bonne évolution dès sa sortie de l’hôpital.

Les massages et drainages vont aider le tissu conjonctif à rester souple et à éviter l’accumulation de résidus toxiques.

Les mobilisations du bras et les étirements musculaires permettront de retrouver et de maintenir une souplesse et une bonne mobilité des articulations. Ce travail est même primordial avant la radiothérapie afin d’atteindre la position de l’épaule demandée mais aussi après pour réassouplir la peau et les muscles irradiés ainsi qu’un risque important de
fibrose de la cicatrice.

Ce même travail permettra de faire disparaître les « cordes » et d’éviter leur réapparitions.
En cas de lymphoedème du sein ou du bras, le drainage lymphatique manuel sera mis en place accompagné si nécessaire du port d’un manchon ou de la réalisation de bandage multi couches.

Des exercices de postures et de renforcement de la ceinture scapulaire et du corps dans son intégralité seront mis en place ; soit en séance individuel avec le kinésithérapeute soit dans des cours de gymnastique.

Un autre de nos grands rôles est l’écoute de notre patient, le conseiller, le rassurer par rapport à ses craintes, apporter des réponses pertinentes,…

Malheureusement, la kinésithérapie n’est pas toujours prescrite dès la sortie de l’hôpital et certains patients doivent attendre avant d’avoir des soins….

SERVICE DE NUTRITION
Maintenir ou retrouver la santé alimentaire retrouver le plaisir de manger sainement

POUR QUI ?
Ce service s’adresse aux personnes convalescentes et/ou en récupération d’un traitement spécifique contre le cancer. Sont aussi concernées les personnes à risque de présenter un cancer ou la famille d’une personne qui souffre ou a souffert d’un cancer.

POURQUOI ?
Parce que les traitements contre le cancer, même les plus avancés, peuvent être mis à mal par le développement de la malnutrition ou de troubles métaboliques et des altérations gastro-intestinales, induits par la tumeur ou par son traitement : perte d’appétit et anorexie, perte ou changement du goût, diminution de la production de salive, inflammation abdominale ou intestinale, diarrhée, mauvaise absorption des nutriments, obstruction, constipation, altération de la mastication, difficultés pour avaler.

Tout ce qui précède altère l’état de nutrition et la santé globale et peut mener au développement d’autres maladies chroniques.

La malnutrition et la perte de masse musculaire sont fréquentes chez les patients cancéreux. Les résultats cliniques peuvent aussi être influencés par une consommation alimentaire inadéquate, une diminution de l’activité physique et d’autres altérations secondaires (fatigue, douleurs, souffrance émotionnelle et physique).

QUE FAISONS-NOUS DONC EXACTEMENT ?
La démarche d’attention pluridisciplinaire permet que l’intervention nutritionnelle clinique améliore l’état de nutrition du patient pour améliorer la réponse au traitement qu’il reçoit (chirurgie, radiothérapie ou traitements pharmacologiques).
En même temps, cette intervention prévient le développement de dénutrition ou d’autres maladies chroniques ou de complications secondaires qui affectent l’état de nutrition du patient pendant le traitement.

L’intervention clinique nutritionniste en vue de la réhabilitation de l’état nutritionnel s’adapte tant au type de cancer qu’au traitement réalisé.

Nous travaillons le thème de la nutrition et de la santé depuis différentes perspectives d’intervention, sous forme de travail individuel ou familial. Nous travaillons dans une optique holistique centrée sur la nutrition clinique, la culture alimentaire de la personne et son contexte éco-psychosocial.

Nous valorisons le travail psycho-éducatif au niveau individuel et l’approche de l’auto-socio-construction lors d’ateliers collectifs.

Nous évaluons l’état clinique nutritionniste de la personne : composition corporelle, analyse des résultats de prises de sang, altérations gastro intestinales, évaluation du comportement alimentaire, évaluation diététique, traitement spécifique contre le cancer, facteurs psychosociaux de la maladie, liés à l’alimentation.